Couture_3

Laissez-moi vous conter une petite histoire, véridique puisque vécue, et vous comprendrez d'autant mieux pourquoi mon titre fait partie des expressions favorites des férus de l'aiguille ... hihihi ...

Couture_3

 

Il y a 2 semaines, je devais aller voir un collègue dans la boutique située dans notre bâtiment. Un client se trouvait face à lui, s'interrompant et me laissant parler à mon collègue (quelle galanterie : fallait le marquer !! ).

Lorsque le soir j'attendais mon premier train, un homme s'approche de moi pour avoir un renseignement quant aux horaires :

- Mais dites-voir : c'était pas vous tout à l'heure à la boutique ???

- Oooh : vous m'avez reconnu, c'est gentil ! Et blablabla ... blablabla ...

Couture_3


Ce soir, je vais pour sortir prendre le bus : ET M... ZUUUUT !!! Je l'ai loupé de 3 mns !!!

Le suivant arrive ENFIN, et au moment où il nous amène à la gare, le train arrive en même temps, et est prêt à repartir de suite. Je commence à me taper un sprint, que ça faisait bien bien longtemps que je n'avais pas couru aussi vite !

... Et de fil en aiguille ...

Le client, qui se trouvait sur le quai, me reconnait de l'autre côté de la route, et fait signe à la contrôleuse de faire patienter le train quelques 30 mini riquiqui secondes de plus ... CE QU'ELLE FAIT (fait étonnant quand on côtoie quotidiennement la CFL) !!!

Couture_3Du coup, ce soir, j'arrive à prendre mon 2e train dans les temps, et je m'installe, à broder, à côté du seul homme du wagon ... entourée de ces dames, des caricatures sur pattes, dignes d'une des plus belles scènes de "Chicken Run", si vous voyez le genre ...

J'essaye vaillamment de me concentrer sur mon ouvrage, et commence à péter un câble quand j'entends les abhérrations qu'elles peuvent narrer.

Le jeune homme me regarde de grands yeux ébahis, commençant peut-être à prendre peur de la ptite folle à ses côtés, qui s'énerve, et qui s'agite avec son aiguille ... Manquerait plus qu'elle s'appelle Hélène, tiens !! MDR ...

Je le prie de m'excuser, et on entame la conversation. Il fait le même métier que j'ai dû faire il y a quelques années, donc un certain vocabulaire ressort des méandres de mes neurones passablement fatigués en ce vendredi soir ... Conversation toute charmante, finalement !

... Et de fil en aiguille ...

Il m'avoue qu'alors que je brode pour me déstresser, sa chérie fait de la couture et de la création !!!

Comme quoi, il n'arrive jamais rien sans rien ... ;)

Couture_3

Verdict : ... Et de fil en aiguille ... ou L'EFFET PAPILLON ???